Nos services en département
 
Liens
Accéder au site du Compte Personnel d'Activité
 
Saisir l'administration par voie électronique

Lien l'europe en paca Demander une aide du Fonds Social Européen

 
 
 
Réagir en cas d'attaque terroriste
Accueil > Entreprises, emploi, économie > L’actualité > 9 conventions régionales pour le recrutement de 1750 emplois d’avenir

9 conventions régionales pour le recrutement de 1750 emplois d’avenir

| Publié le 28 juin 2013 | Dernière mise à jour le 3 septembre 2013
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les forces vives de la région au service de l’emploi durable des jeunes


- L’Etat et le Conseil Régional Provence-Côte d’Azur mutualisent leurs outils et leurs moyens pour faire des Emplois d’Avenir une réussite dans notre région. Sur la programmation régionale de 7744 contrats, ce sont ainsi plus de 2300 jeunes qui ont pu bénéficier d’un Emploi d’Avenir et débuter un parcours de formation qui, au terme de la durée de leur contrat, leur garantira une qualification qui viendra utilement compléter une expérience professionnelle.

- Au-delà des résultats quantitatifs qui sont en constante augmentation, l’Etat et ses partenaires se concentrent avant tout sur la qualité des contrats signés, qu’il s’agisse des caractéristiques des contrats eux-même(aujourd’hui, 97% sont des contrats à temps complet et 80% sont d’une durée supérieure à un an) ou qu’il s’agisse du ciblage sur les publics prioritaires (85% des jeunes bénéficiaires des contrats sont de niveau V ou inférieur, et plus de 26% résident en zone urbaine sensible ou en zone de revitalisation rurale).

Lire la suite

Pour autant, la situation des jeunes dans la région demeure une urgence sociale qui impose de faire en sorte qu’un plus grand nombre de contrats puisse être signés avec ces jeunes.

C’est le sens de l’arrêté pris par le préfet de région le 21 mai, qui ouvre très largement le dispositif à l’ensemble du secteur marchand, qui constitue potentiellement un important réservoir de recrutement des jeunes en Emploi d’Avenir.

Afin de maintenir l’exigence de qualité pendant cette phase de déploiement, l’Etat a également décidé d’apporter son soutien financier aux principaux opérateurs en charge de la prescription. En Paca, cet accompagnement s’élève à plus de 2 millions d’euros, dont la moitié a déjà été versée aux réseaux des Missions Locales et des Cap Emploi.

D’autre part, afin d’accroître significativement le volume des offres d’emploi recueillies, l’ensemble du réseau Pôle Emploi a été mobilisé pour engager une campagne de prospection téléphonique des employeurs du secteur marchand et de l’Economie Sociale et Solidaire.

Dans le même temps, l’arrêté pris le 25 juin a permis de recentrer les contrats aidés CAE et CIE sur leurs publics cibles (bénéficiaires du RSA et demandeurs d’emploi de plus de 50 ans) afin d’optimiser la palette des contrats disponibles dans une logique visant à mobiliser « le bon outil pour le bon public ».

Enfin, la déclinaison régionale des conventions nationales contribuera à intensifier le rythme des prescriptions, et permettra la signature de 1750 Emplois d’Avenir supplémentaires. C’est le sens de la signature des 9 conventions régionales avec les grands réseaux régionaux qui est proposée au vote des élus régionaux ce vendredi 28 juin 2013.
Des conventions qui formaliseront l’engagement de l’Etat à financer 75% du salaire des jeunes salariés du secteur non-marchand, et 35% de ceux du secteur marchand, et ce pour toute la durée du contrat dans la limite de trois années, tandis que la Région confirmera son engagement sur le financement de formations qualifiantes.

--

->Articles du même thème :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics