+ services en département
 

Prendre rendez-vous au service renseignements de votre Direccte

Liens
Saisir l'administration par voie électronique

Lien l'europe en paca Demander une aide du Fonds Social Européen

 
 
Mots clés
 
Réagir en cas d'attaque terroriste
Accueil > Travail et relations sociales > La prévention des risques > Les risques physiques > Canicule > Canicule alerte vigilance rouge : les dispositions à prendre par les (...)

Canicule alerte vigilance rouge : les dispositions à prendre par les entreprises

| Publié le 28 juin 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les départements des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse sont placés en alerte vigilance rouge Canicule à partir de vendredi 28 juin 10h00. Le Préfet du département des Bouches-du-Rhône demande aux entreprises du Bâtiment et des Travaux Publics de faire cesser, dès 12 heures, le travail à leurs salariés exposés en raison de la chaleur et/ou de l’activité physique concernée.

Les départements des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse sont placés en alerte vigilance rouge Canicule (niveau 4) à partir du vendredi 28 juin 10h00.
Il appartient à tout employeur, au titre de son obligation de sécurité, de procéder au cours de cette phase de vigilance rouge à une réévaluation quotidienne des risques d’exposition pour chacun de ses salariés en fonction de la température et de son évolution en cours de journée, de la nature des travaux devant être effectués, notamment en plein air et comportant une charge physique, et de l’état de santé des travailleurs.

En fonction de cette réévaluation des risques :
- Les mesures d’aménagement de la charge de travail, des horaires et plus généralement de l’organisation du travail doivent être ajustées pour garantir la santé et la sécurité des travailleurs pendant toute la durée de la période de vigilance rouge. Il appartient également aux employeurs de s’assurer de l’effectivité des mesures prises pour garantir l’alimentation en eau, plus particulièrement sur les chantiers de BTP et les chantiers forestiers ;
- Si l’évaluation fait apparaître que les mesures prises sont insuffisantes, notamment pour les travaux accomplis à une température très élevée et comportant une charge physique importante – par exemple travaux d’isolation en toiture ou de couverture, manutention répétée de charges lourdes - l’employeur doit alors décider de l’arrêt des travaux.

- Le Préfet du département des Bouches-du-Rhône demande aux entreprises du Bâtiment et des Travaux Publics de faire cesser, dès 12 heures, le travail à leurs salariés exposés en raison de la chaleur et/ou de l’activité physique concernée. Les organisations professionnelles du bâtiment et des travaux publics, FFBT, FFTP et CAPEB, ont été informées de la demande du préfet. Les employeurs qui arrêtent les travaux pourront demander à bénéficier de l’activité partielle et de l’indemnisation au titre des intempéries. Sont en effet susceptibles d’être considérés comme recevables au titre du régime d’indemnisation de la caisse intempérie, les arrêts de travaux décidés sur les chantiers qui se situent dans une zone déclarée par le préfet en niveau d’alerte 3 (orange) ou 4 (rouge). Retrouvez toutes les informations relative au régime d’indemnisation intempéries en ligne sur le site de la Caisse Intempéries du BTP

- Retrouvez sur le site internet du Ministère du Travail l’ensemble des informations pour assurer la protection des travailleurs

- Retrouvez sur le site internet de la Préfecture des Bouches du Rhône l’ensemble des recommandations pour se protéger de la chaleur

- Lire le communiqué de presse de la préfecture du 27 juin 2019

- Consulter le Site Météo France

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics