+ services en département
 

Prendre rendez-vous au service renseignements de votre Direccte

Liens
Saisir l'administration par voie électronique

Lien l'europe en paca Demander une aide du Fonds Social Européen

 
 
Mots clés
 
Réagir en cas d'attaque terroriste
Accueil > Entreprises, emploi, économie > L’actualité > Emploi dans l’aéronautique : la Direccte présente à la conférence de presse de (...)

Emploi dans l’aéronautique : la Direccte présente à la conférence de presse de bilan du « Plan Aéro »

| Publié le 3 octobre 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Patrick Maddalone, directeur régional, a participé aujourd’hui, aux côtés de Jean-Louis Chauvin, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille Provence, de Thierry Chaumont, président de l’UIMM Alpes- Méditerranée, de Serge Bornarel, son délégué général, et des représentants des organisations syndicales signataires, à la conférence de presse de présentation du bilan du Plan Aéro lancé le 28 mars 2017 par l’UIMM Alpes-Méditerranée et les organisations syndicales de salariés de la branche.

- Inscrits dans la continuité de l’accord national du 23 septembre 2016 sur l’emploi dans la Métallurgie, les deux accords signés en mars 2017 par l’Union des Métiers de la Métallurgie (UIMM) Alpes-Méditerranée avec 4 organisations syndicales (FO, CFE-CGC, CFDT et CFTC) visaient à mettre en place des mesures d’urgence en faveur de l’emploi dans les entreprises des Bouches-du-Rhône, des Alpes-de-Haute-Provence, et du Var. Dans ce cadre, le Plan Aéro se fixait pour objectif d’accompagner les entreprises régionales du secteur aéronautique et spatial, confrontées à une période de graves difficultés économiques, en proposant à leurs salariés des formations entièrement prises en charge visant, en particulier sur les métiers à venir (digitalisation, services), un développement de leurs compétences leur permettant d’aborder de manière plus sécurisée les mutations affectant le secteur.
- Deux ans après son lancement, 2500 stagiaires dans 34 entreprises ont ainsi pu bénéficier de quelque 17 000 heures de formation et le bilan est jugé satisfaisant par la très grosse majorité des participants.

- A l’occasion de la conférence de presse, Patrick Maddalone a pris acte de ces résultats dans lesquels il voit la confirmation de l’intérêt qu’il y a pour les branches à se mobiliser afin de mettre en adéquation les compétences de leurs salariés avec les besoins effectifs des entreprises. Une orientation en phase avec la volonté qui est celle des services de l’Etat de replacer la formation au cœur des politiques de l’emploi.
- Le directeur régional a rappelé à ce titre l’investissement considérable que représente l’enveloppe de 530 millions d’euros affectée à notre région pour le développement sur 4 ans de la formation dans le cadre du Pacte. Un investissement qui s’appuie très largement sur les territoires et les corps intermédiaires dont on attend qu’ils soient en cette matière force de proposition. Les entreprises ont également un rôle décisif à jouer en s’engageant activement pour l’inclusion, notamment en intégrant dans leurs politiques de recrutement des publics qui rencontrent des difficultés pour accéder à l’emploi : c’est le sens des « Clubs des entreprises inclusives » qui ont vu le jour au cours de ces derniers mois. Enfin, Patrick Maddalone a rappelé l’importance centrale de l’apprentissage, qui peut lui aussi répondre aux besoins des entreprises en termes de compétences spécifiques, quel qu’en soit le niveau. L’augmentation de 19% du nombre des apprentis au CFAI d’Istres témoigne d’ailleurs de la montée en puissance du recours à l’apprentissage dans notre région.

--
--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics