+ services en département
 
Liens
Saisir l'administration par voie électronique

Lien l'europe en paca Demander une aide du Fonds Social Européen

 
 
Mots clés
 
Réagir en cas d'attaque terroriste
Accueil > Alpes Maritimes > L’actualité du département > Festival de Cannes : l’inspection du travail en alerte

Festival de Cannes : l’inspection du travail en alerte

| Publié le 24 mai 2019 | Dernière mise à jour le 28 mai 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Par l’importante activité qu’elle génère, la période du festival de Cannes est propice à de multiples infractions au Code du Travail. C’est la raison pour laquelle l’Unité départementale de la Direccte des Alpes-Maritimes a mis en place plusieurs contrôles ciblés sur la période.

Le 21 mai 2019 au soir, les services de l’inspection du Travail de l’Unité départementale de la Direccte ont participé, à une importante opération de contrôle réalisée dans le cadre du Comité Opérationnel Départemental Anti-Fraude (CODAF) sous la direction du Vice-procureur de la République du TGI de Grasse, aux côtés des services de l’URSSAF, et des services de police (DDPAF 06). Les contrôles ont été réalisés dans les hôtels, cafés et restaurants de la ville, ainsi que sur les plages de la Croisette.
L’objectif était de contrôler les conditions d’emploi des salariés dans les établissements contrôlés, et notamment :
- de vérifier les déclarations préalables à l’embauche
- de vérifier les autorisations de séjour et de travail, ainsi que l’authenticité des titres détenus, pour les salariés étrangers hors Union Européenne,
- de contrôler le registre unique du personnel
- de contrôler les modalités de décompte de la durée du travail des salariés
- enfin, pour les entreprises établies hors de France, de vérifier les déclarations préalables de détachement, et de la nomination d’un représentant en France

Pendant la période de préparation du festival, une opération avait d’ores et déjà été menée par l’inspection du travail des Alpes-Maritimes sur les mêmes thématiques, mais aussi sur les conditions de travail, et plus particulièrement le travail en hauteur, le montage des tentes de réception et des aménagements des espaces dédiés aux soirées sur la Croisette exposant les salariés à des risques de chute. L’inspection du travail a ainsi fait cesser des situations de travail « acrobatiques », et ordonné le respect de la réglementation française issue de la Directive européenne 2009/104 sur l’utilisation des équipements de travail mis à disposition pour les travaux en hauteur, en l’occurrence la mise en place d’échafaudages et de plateformes individuelles roulantes. L’occasion également de rappeler les règles de sécurité, les services de l’inspection du travail ayant eu à déplorer plusieurs accidents du travail graves et mortels sur la ville de Cannes dans la période récente.

--
--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics