+ services en département
 
Liens
Accéder au site du Compte Personnel d'Activité
 
Saisir l'administration par voie électronique

Lien l'europe en paca Demander une aide du Fonds Social Européen

 
 
 
Réagir en cas d'attaque terroriste
Accueil > Etudes et statistiques > Actualités > Hausse des DPAE en 2016 : les contrats très courts reculent au profit des (...)

Hausse des DPAE en 2016 : les contrats très courts reculent au profit des CDI et des CDD de plus d’un mois

| Publié le 22 décembre 2017 | Dernière mise à jour le 9 janvier 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

En 2016, près d’1,6 million de Déclarations préalables à l’embauche (DPAE) ont été émises en Paca dans les secteurs concurrentiels hors agriculture, particuliers employeurs et intérim, soit une hausse de 1,1 % par rapport à 2015. Cette progression concerne l’ensemble des départements de la région, à l’exception des Bouches-du-Rhône.

L’augmentation des DPAE a été portée par la croissance des recrutements en CDI et en CDD de plus d’un mois (resp. +6,8 %, +6,0 %), alors que les embauches en CDD de moins d’un mois ont diminué (-1,5 %). Ainsi, bien que les CDD très courts représentent toujours la majorité des embauches, leur part a diminué en 2016 au profit des contrats plus longs.

Dans tous les grands secteurs d’activité, les DPAE ont augmenté. Dans le tertiaire marchand, la hausse a toutefois été freinée par un recul des embauches dans les deux principaux sous-secteurs recruteurs de la région : l’“hébergement-restauration” et les “activités scientifiques et techniques”.

Contrairement aux très grands établissements qui ont réduit leurs embauches en 2016, les moins de 250 salariés ont émis davantage de DPAE. Parmi eux, les établissements de moins de 10 salariés sont ceux qui ont le plus contribué à cette hausse.

Concernant le profil des nouveaux recrutés, chacune des classes d’âge a profité de l’augmentation des déclarations d’embauche. Les DPAE féminines ont en revanche reculé dans l’ensemble, bien qu’elles aient augmenté en CDI et CDD de plus d’un mois.

Lire l’étude "Hausse des DPAE en 2016 : les contrats très courts reculent au profit des CDI et des CDD de plus d’un mois"
Accéder aux données complémentaires "Hausse des DPAE en 2016 : les contrats très courts reculent au profit des CDI et des CDD de plus d’un mois"

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics