+ services en département
 
Liens
Saisir l'administration par voie électronique

Lien l'europe en paca Demander une aide du Fonds Social Européen

 
 
Mots clés
 
Réagir en cas d'attaque terroriste
Accueil > Etudes et statistiques > Actualités > La note de conjoncture du 1er trimestre 2018 - Le dynamisme de l’emploi ne (...)

La note de conjoncture du 1er trimestre 2018 - Le dynamisme de l’emploi ne se dément pas

| Publié le 11 juillet 2018
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter


Téléchargez le dernier exemplaire de cette publication trimestrielle, réalisée par le Services études, statistiques et évaluation, portant sur le 1er trimestre 2018 : Note de conjoncture - T1 2018

Au 1er trimestre 2018, les créations d’emploi salarié marchand continuent d’accélérer en Provence-Alpes-Côte d’Azur, même sans le soutien de l’intérim : +0,6 % par rapport à fin 2017 (après +0,5 %), soit un rythme deux fois plus important qu’en France métropolitaine. En réaffectant chaque intérimaire à son secteur d’activité employeur, le tertiaire marchand est le principal moteur de cette embellie, tandis que la construction marque le pas. Les besoins de main d’œuvre augmentent dans l’industrie pour le deuxième trimestre consécutif. Dans le même temps, le nombre de bénéficiaires de contrat aidé continue de chuter, particulièrement dans le secteur marchand.

Parallèlement, le taux de chômage rebondit après la baisse historique enregistrée fin 2017 et s’établit à 10,8 % de la population active. Pour autant, il continue de se replier sur un an. Pour la première fois depuis fin 2016, la demande d’emploi sans activité ou en activité réduite ralentit en rythme annuel et cette décélération devrait se poursuivre.

Ces évolutions s’inscrivent dans un contexte de ralentissement de l’activité nationale : le PIB augmente de 0,2 % début 2018, après une forte progression de +0,7 % fin 2017.

Avertissement :
Jusqu’à présent, les estimations trimestrielles d’emploi publiées au niveau localisé (région et département) portaient seulement sur les salariés du secteur marchand – hors agriculture et activité des particuliers employeurs. À partir de la publication de juillet 2018, portant sur le 1er trimestre 2018, le champ est étendu à l’ensemble de l’emploi salarié. Sont ainsi ajoutés les salariés du tertiaire non marchand, de l’agriculture et de l’ensemble des particuliers employeurs. Les salariés du tertiaire non marchand travaillent dans l’administration publique, l’enseignement, la santé humaine ou l’action sociale. A 70 %, ils relèvent du secteur public, mais ils peuvent aussi exercer une activité non marchande dans le privé (soutien scolaire, médecin, etc.).

La Note de conjoncture de la Direccte Paca apporte, tous les trimestres, un éclairage sur la situation régionale de l’emploi et du marché du travail et sur les principales politiques de l’emploi mises en œuvre en Paca. L’ensemble des données sources qui servent à l’élaboration de cette note sont consultables dans le Tableau de bord des indicateurs clés de la Direccte Paca.

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics