Direccte Provence - Alpes - Côte d'Azur
+ services en département
 

Prendre rendez-vous au service renseignements de votre Direccte

Liens
Saisir l'administration par voie électronique

Lien l'europe en paca Demander une aide du Fonds Social Européen

 
 
Mots clés
 
Réagir en cas d'attaque terroriste
Accueil > Etudes et statistiques > Actualités > La note de conjoncture du 2ème trimestre 2020 - Rebond de l’intérim, décrue du (...)

La note de conjoncture du 2ème trimestre 2020 - Rebond de l’intérim, décrue du chômage partiel

| Publié le 9 octobre 2020 | Dernière mise à jour le 15 octobre 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter


Téléchargez le dernier exemplaire de cette publication trimestrielle, réalisée par le Service études, statistiques et évaluation, portant sur le 2ème trimestre 2020 : Note de conjoncture - T2 2020

Avec la fin du confinement et la reprise progressive de l’activité, l’impact de la crise sanitaire s’atténue. L’emploi salarié continue de reculer au 2ème trimestre 2020 mais à un rythme ralenti : -1,4 % (soit -25 300 emplois), après -2,0 % (-38 000 emplois). Le rebond de l’activité se traduit par un rebond de l’intérim (+34,9 % par rapport à fin mars 2020). En réaffectant chaque intérimaire à son secteur d’activité employeur, l’industrie (+0,4 %) et surtout la construction (+5,7 %) renouent avec la croissance de l’emploi salarié. Par contre, l’affaissement du nombre de salariés persiste dans le tertiaire marchand (-2,8 % soit -25 200 emplois), après -2,4 %. Tout le secteur des services est à la peine et notamment l’hébergement-restauration (-11,5 %). Dans le même temps, le nombre de bénéficiaires de contrat aidé poursuit sa baisse pour atteindre un niveau historiquement bas. Au final, les perspectives sont encore marquées par une forte incertitude et une grande hétérogénéité entre secteurs en lien avec la résurgence actuelle de l’épidémie.

Le recours à l’activité partielle est moins intense : le volume des heures effectivement chômées a été divisé par deux entre mars et juin.

Par contre, le nombre de demandeurs d’emploi de catégories A, B, C (sans activité et en activité réduite) a fortement augmenté ce trimestre (+4,8 %). Les dernières données disponible révèlent que la hausse de la demande d’emploi va perdurer dans tous les départements et avec plus d’acuité dans les Alpes-Maritimes.

La Note de conjoncture de la Direccte Paca apporte, tous les trimestres, un éclairage sur la situation régionale de l’emploi et du marché du travail et sur les principales politiques de l’emploi mises en œuvre en Paca.
Le 2ème trimestre 2020 ayant été impacté par la crise sanitaire, cette note est enrichie par une analyse de l’activité partielle dans notre région.

  • Par ailleurs, la Note de conjoncture régionale est complétée par un éclairage conjoncturel pour chaque département. Sous forme de diaporama, ces documents prêts à l’emploi, disponibles à la fois en Powerpoint et en PDF, présentent la situation de l’emploi, du marché du travail et des principales politiques de l’emploi de chacun de ces territoires. Ils sont consultables dans Les outils de pilotage territorialisés.
--

Webmestre |