+ services en département
 
Liens
Accéder au site du Compte Personnel d'Activité
 
Saisir l'administration par voie électronique

Lien l'europe en paca Demander une aide du Fonds Social Européen

 
 
 
Réagir en cas d'attaque terroriste
Accueil > Etudes et statistiques > Actualités > La note de conjoncture du 3e trimestre 2015 : le sursaut printanier fut (...)

La note de conjoncture du 3e trimestre 2015 : le sursaut printanier fut éphémère

| Publié le 22 janvier 2016 | Dernière mise à jour le 17 mars 2016
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Téléchargez le dernier exemplaire de cette publication trimestrielle, réalisée par le Services études, statistiques et évaluation, portant sur le 3e

trimestre 2015 : Note de conjoncture - T3 2015

La Note de conjoncture de la Direccte Paca apporte, tous les trimestres, un éclairage sur la situation régionale de l’emploi et du marché du travail et sur les principales politiques de l’emploi mises en œuvre en Paca. L’ensemble des données sources qui servent à l’élaboration de cette note sont consultables dans le Tableau de bord des indicateurs clés de la Direccte Paca.

Après une vive progression mi-2015, l’emploi salarié marchand se contracte au 3e trimestre en Provence-Alpes-Côte d’Azur (-0,2 %, soit -1 930 emplois). En comptant chaque intérimaire dans son secteur d’activité employeur, l’emploi recule quel que soit le secteur d’activité considéré. Dans le secteur non marchand, le nombre de salariés en contrats aidés (hors ateliers et chantiers d’insertion) régresse légèrement sous le seul effet de la diminution des CUI-CAE. Parallèlement, le taux de chômage rebondit (+0,2 point sur un trimestre) et atteint son plus haut niveau depuis le début de l’année 2000 : 11,8 % de la population active. Enfin, le rythme annuel de hausse de la demande d’emploi décélère ce trimestre.

En France métropolitaine, l’emploi salarié marchand est stable au 3e trimestre 2015, après avoir progressé au trimestre précédent. En réaffectant les intérimaires à leur secteur d’activité employeur, les effectifs régressent dans la construction et dans l’industrie, tandis qu’ils augmentent légèrement dans le tertiaire marchand. Dans le secteur non marchand, comme en Paca, le repli du nombre de bénéficiaires de contrats aidés (hors ateliers et chantiers d’insertion) est uniquement imputable à la baisse du nombre de CUI-CAE. Le taux de chômage, en hausse de 0,2 point, s’élève à 10,2 % de la population active et la progression annuelle de la demande d’emploi est moins soutenue qu’au trimestre précédent. Ces tendances s’inscrivent dans un contexte de léger rebond de l’activité nationale au 3e trimestre 2015 : +0,3 %, après 0,0 %.

--

->Articles du même thème :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics