Nos services en département
 
Liens
Accéder au site du Compte Personnel d'Activité
 
Saisir l'administration par voie électronique

Lien l'europe en paca Demander une aide du Fonds Social Européen

 
 
 
Réagir en cas d'attaque terroriste
Accueil > Etudes et statistiques > Actualités > Nouveauté ! Bilan 2015 de l’alternance en Paca : nouvelle baisse de (...)

Nouveauté ! Bilan 2015 de l’alternance en Paca : nouvelle baisse de l’apprentissage, redémarrage des contrats de professionnalisation

| Publié le 16 mars 2017 | Dernière mise à jour le 17 mars 2017

En 2015, 19 800 embauches en contrat d’apprentissage et 12 500 en contrat de professionnalisation ont été comptabilisées en Provence-Alpes-Côte d’Azur, soit respectivement -2,7 % et +3,0 % sur un an. Ces évolutions font suite à deux années de forte baisse de l’alternance. Au niveau national, le bilan est plus favorable : le nombre d’entrées a augmenté de 1,3 % en contrat d’apprentissage et de 5,4 % en contrat de professionnalisation.

Le recul de l’apprentissage, très marqué dans la construction, s’observe dans tous les principaux secteurs d’activité. Les entrées en contrat de professionnalisation diminuent également dans le secteur de la construction, mais redémarrent dans les services et l’industrie.

La moitié des apprentis travaillent dans des entreprises de moins de 5 salariés. Cette taille médiane est de 29 pour les alternants en contrat de professionnalisation. Contrairement au niveau national, les entrées en apprentissage dans les petites entreprises ont reculé, malgré la mise en place en juin 2015 de l’aide TPE jeunes apprentis.

En moyenne, les apprentis sont âgés de 19 ans, 5 ans de moins que les titulaires d’un contrat de professionnalisation. Cet écart s’est légèrement creusé en 2015.

Le niveau de diplôme des alternants augmente depuis plusieurs années. Les femmes restent plus diplômées que les hommes. Si la parité est presque respectée pour les contrats de professionnalisation, seulement un tiers des contrats d’apprentissage sont signés par des femmes. Par ailleurs, au moment de l’embauche, huit bénéficiaires de contrat de professionnalisation sur dix possèdent au moins le baccalauréat, deux fois plus que les apprentis.

Les spécialités de formation du domaine des services concentrent les plus hauts niveaux de diplôme. Elles sont deux fois plus souvent préparées par les bénéficiaires de contrat de professionnalisation que par les apprentis.

Les contrats d’apprentissage durent en moyenne six mois de plus que les contrats de professionnalisation : 21 mois, contre 15 mois. Les embauches en CDI, rares chez les apprentis, ne cessent de baisser pour les titulaires de contrat de professionnalisation : leur part n’est plus que de 5 % en 2015.

Consulter l’étude

--

->Articles du même thème :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics