+ services en département
 

Prendre rendez-vous au service renseignements de votre Direccte

Liens
Saisir l'administration par voie électronique

Lien l'europe en paca Demander une aide du Fonds Social Européen

 
 
Mots clés
 
Réagir en cas d'attaque terroriste
Accueil > Etudes et statistiques > Actualités > Nouveauté ! L’Insertion par l’activité économique en Paca : bilan 2017 - Un (...)

Nouveauté ! L’Insertion par l’activité économique en Paca : bilan 2017 - Un tiers des contrats aidés relèvent désormais de l’IAE

| Publié le 25 janvier 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

En Paca, fin 2017, 8 700 salariés travaillent dans le secteur de l’Insertion par l’activité économique (IAE). Cela représente une personne en contrat aidé sur trois, contre une sur cinq trois ans plus tôt. Par rapport à fin 2016, le nombre de bénéficiaires a progressé de 4,2 %, soit un peu plus qu’au niveau national (+3,2 %).

Ces salariés sont accueillis dans 229 structures dont la moitié sont des Ateliers et chantiers d’insertion (ACI), un quart sont des Entreprises d’insertion (EI) et les autres sont des Associations intermédiaires (AI) ou des Entreprises de travail temporaire d’insertion (ETTI) (11 % chacune). Surreprésentées dans la région par rapport à la France, ces dernières embauchent deux fois plus d’équivalents-temps plein que les AI. C’est l’inverse au niveau national.

Environ 14 800 nouveaux contrats (hors reconductions) ont été signés dans la région en 2017 (+5,9 % sur un an, contre +7,5 % en France entière). Tous les types de structures ont profité de cette hausse.

Si les salariés des EI et ceux des ACI sont embauchés sous la même forme de contrat (le Contrat à durée déterminée d’insertion, CDDI), les premiers travaillent le plus souvent à temps plein, tandis que les seconds ne le sont presque jamais. Néanmoins, ils bénéficient des mêmes durées moyennes de contrat (entre 9 et 10 mois). Ces contrats peuvent être plus longs pour certaines catégories de salariés : ceux qui étaient déjà en emploi avant leur embauche, les seniors et, dans une moindre mesure, les travailleurs handicapés.

La moitié des salariés de l’IAE travaillent dans le domaine des services à la personne ou dans celui de la construction. Ce dernier, qui concerne plus particulièrement les salariés des ETTI, est plus présent en Paca qu’au niveau national.

Comme en France entière, les salariés en insertion sont le plus souvent des hommes, des personnes faiblement diplômées, qui n’occupaient pas d’emploi avant leur entrée en contrat.

- L’étude
- Les données des illustrations
- Les données complémentaires

--

->Articles du même thème :

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics