Accueil > Etudes et statistiques > Les publications du service > Les études réalisées en partenariat > Nouvelle progression en 2017 des déclarations préalables à l’embauche : le CDI (...)

Nouvelle progression en 2017 des déclarations préalables à l’embauche : le CDI moteur de la croissance

| Publié le 11 janvier 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

En 2017, plus d’1,6 million de Déclarations préalables à l’embauche (DPAE) ont été émises en Provence-Alpes-Côte d’Azur dans les secteurs concurrentiels hors agriculture, particuliers employeurs et intérim. Ceci constitue une hausse de 2,8 %, soit une nette accélération par rapport à 2016 (+1,1 %). Cette progression concerne l’ensemble des départements de la région, à l’exception de celui de Vaucluse.

Si les embauches augmentent pour chaque type de contrat, la hausse s’explique surtout par la forte croissance des recrutements en CDI. Ainsi, bien que les CDD très courts continuent de représenter la majeure partie des DPAE, leur part recule au profit des CDI.

Comme en 2016, le nombre de déclarations progresse dans tous les grands secteurs d’activité, en particulier en CDI. C’est notamment le cas dans le tertiaire marchand, où l’« hébergement-restauration » et les activités de soutien aux entreprises, les deux principaux sous-secteurs recruteurs de la région, ont renoué avec la croissance de leurs DPAE.

En 2017, le dynamisme des embauches, notamment en CDI, a été porté par les établissements de 10 à 49 salariés et par ceux employant entre 50 et 249 salariés. En revanche, alors qu’ils étaient les plus actifs en matière de recrutements en 2016, les établissements de moins de 10 salariés ont réduit leur volume de déclarations, suite à une forte diminution des contrats très courts. Cette baisse concerne aussi les établissements de 250 salariés ou plus, qui enchaînent une deuxième année de recul.

Portée par la croissance des CDI, la hausse des déclarations concerne chacune des classes d’âge, particulièrement celle des seniors. Après s’être replié en 2016, le volume de DPAE féminines repart à la hausse cette année, également tirée par les CDI. Toutefois, cette progression reste deux fois moins rapide que chez les hommes.

Lire l’étude "Nouvelle progression en 2017 des déclarations préalables à l’embauche : le CDI moteur de la croissance"
Accéder aux données complémentaires de l’étude

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics