Accueil > Etudes et statistiques > Les publications du service > Les études réalisées en partenariat > Accéder à un emploi stable : un défi pour les moins de 25 ans

Accéder à un emploi stable : un défi pour les moins de 25 ans

| Publié le 1er juin 2010 | Dernière mise à jour le 29 mars 2012
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Rémi Belle, Marie-Christine Chesneau (Direccte Provence-Alpes-Côte d’Azur), Nadine Jourdan, Sébastien Novella (Insee Provence-Alpes-Côte d’Azur)

Le marché du travail des jeunes présente une dualité marquée : 52 % des jeunes de moins de 30 ans qui travaillent ont un CDI à temps complet tandis que 43 % ont un contrat à durée limitée ou à temps partiel. Les femmes, les moins de 25 ans et les moins diplômés sont les plus concernés par ces formes particulières d’emploi. Celles-ci sont aussi plus présentes en Provence-Alpes-Côte d’Azur qu’au niveau national. L’économie régionale est en effet fortement orientée vers les services, secteur qui recourt davantage à des contrats flexibles. Accéder à un emploi stable s’inscrit dans un processus long : parmi les jeunes qui sortent d’un contrat à durée limitée ou à temps partiel au cours d’une période de six mois, un quart enchaîne sur un autre contrat de même type et un sur dix seulement accède à un CDI à temps complet. Ces difficultés se répercutent sur les revenus : 44 % des jeunes salariés perçoivent un bas salaire.

Consulter l’article

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics