Accueil > Etudes et statistiques > Les publications du service > Les études réalisées en partenariat > Auto-entreprises : De très nombreuses créations mais des chiffres d’affaires (...)

Auto-entreprises : De très nombreuses créations mais des chiffres d’affaires bas

| Publié le 1er juin 2012 | Dernière mise à jour le 4 mars 2015
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Frédéric Caste, Sébastien Chéron et Nadine Jourdan (Insee Provence-Alpes-Côte d’Azur)

En Provence-Alpes-Côte d’Azur comme en France, le régime de l’auto-entrepreneur connaît un vif engouement pour la création d’entreprise. Il a doublé le nombre de nouvelles entreprises immatriculées depuis 2009. Parallèlement, les créations d’entreprises sous les autres régimes reculent. Trois auto-entrepreneurs sur quatre n’auraient pas créé d’entreprise sans ce nouveau régime. L’effet déclencheur de ce dispositif simplifié est donc fort.
Cependant, une fois passée la démarche d’inscription, il reste à démarrer
véritablement l’activité. En 2010, seuls 56 % des nouveaux auto-entrepreneurs ont réalisé un chiffre d’affaires dans les six premiers mois suivant leur immatriculation. En outre, 36 % de ces chiffres d’affaires sont inférieurs à 500 €/mois d’activité. Ainsi, parmi les nouveaux auto-entrepreneurs, seuls 9 % n’auraient pas créé d’entreprise sans ce régime et ont réalisé un chiffre d’affaires d’au moins 1 500 €/mois d’activité. Les auto-entrepreneurs sont plus éloignés du monde de l’entreprise et plus souvent en réorientation professionnelle que les autres créateurs. Plus d’un tiers créent dans l’artisanat.

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics