Accueil > Etudes et statistiques > Les publications du service > Les études réalisées en partenariat

Les études réalisées en partenariat

69 000 emplois numériques en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Avec 69 000 emplois, soit 3,7 % de son emploi total en 2014, Provence-Alpes-Côte d’Azur est la deuxième région française la plus numérique. Fort du dynamisme en particulier de la technopole de Sophia Antipolis, l’emploi numérique régional a progressé entre 2009 et 2014 près de cinq fois plus vite que l’ensemble des secteurs : + 3,9 %, soit un gain de 2 600 emplois. Les dynamiques sont toutefois très différentes selon les activités : la programmation et le conseil informatique ont créé 5 300 emplois sur la période, quand la fabrication électronique en a perdu 2 000, soit près d’un quart de ses effectifs.

Croissance de la population active portée par les seniors et les femmes

Entre 2006 et 2013, la croissance de la population active a été portée par la forte hausse du nombre d’actifs âgés de 55 ans ou plus en Provence-Alpes-Côte d’Azur : + 90 000, soit près de 13 000 de plus chaque année. Cette évolution témoigne de l’allongement de la vie active, en lien avec les réformes visant à maintenir les seniors sur le marché du travail. Le développement de l’activité féminine entre 25 et 54 ans y a également contribué, de même que l’arrivée de nouveaux habitants de cette tranche d’âge. Chez les jeunes (15-24 ans) en revanche, le déficit migratoire a entraîné une légère baisse du nombre d’actifs.

L’apprentissage : du potentiel en Provence-Alpes-Côte d’Azur - De l’état des lieux aux pistes d’action

Combien d’apprentis se forment en région Provence - Alpes - Côte d’Azur ? Dans quelles filières et à quels niveaux de formation ? Quelles sont les caractéristiques des établissements qui les emploient ? À quels secteurs d’activité sont-ils rattachés ? Comment l’apprentissage est-il réparti sur le territoire régional ? Quelles sont les zones où le dispositif pourrait être davantage développé ? Est-il complémentaire ou concurrent avec les formations assurées via la voie scolaire ou avec le contrat de professionnalisation ?

44% de l’emploi salarié marchand régional dépend de centres de décision extérieurs

En 2015, 424 000 emplois salariés du secteur marchand de Provence-Alpes-Côte d’Azur sont contrôlés par des centres de décisions situés hors de la région. Ils témoignent à la fois d’une attractivité du territoire pour l’implantation d’entreprises nationales ou étrangères et d’une certaine dépendance extérieure. Pour 319 000 emplois, le centre de décision est situé dans une autre région française ; pour 105 000, il est à l’étranger. Ils représentent au total 44 % de l’emploi salarié marchand régional contre 46 % en moyenne dans les régions de province.

Hausse des DPAE en 2016 : les contrats très courts reculent au profit des CDI et des CDD de plus d’un mois

En 2016, près d’1,6 million de Déclarations préalables à l’embauche (DPAE) ont été émises en Paca dans les secteurs concurrentiels hors agriculture, particuliers employeurs et intérim, soit une hausse de 1,1 % par rapport à 2015. Cette progression concerne l’ensemble des départements de la région, à l’exception des Bouches-du-Rhône.

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics