Direccte Provence - Alpes - Côte d'Azur
Accueil > Etudes et statistiques > Les publications du service > Les études réalisées en partenariat

Les études réalisées en partenariat

Un salaire horaire plus élevé qu’en France de province mais davantage de très bas salaires

En 2012, les salariés du secteur concurrentiel perçoivent en moyenne 17,5 euros brut de l’heure en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Si leur salaire horaire est inférieur à la moyenne nationale, il est supérieur à celui de l’ensemble des salariés de la France de province. Les caractéristiques liées aux postes de travail et aux salariés ont la même influence sur (...)

Atlas régional - Provence-Alpes-Côte d’Azur parmi les nouvelles régions françaises

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur compte près de 5 millions d’habitants, la majorité concentrée sur une bande littorale très urbanisée. Après 50 ans de croissance rapide de la population, la dynamique démographique s’atténue. Dans un contexte de contrainte forte sur le foncier, le patrimoine naturel exceptionnel et la richesse paysagère de (...)

Le bilan économique 2015 Provence-Alpes-Côte d’Azur

En 2015, l’activité mondiale a légèrement ralenti, du fait d’un fléchissement de la croissance dans les pays émergents. Cela résulte notamment d’un nouveau ralentissement de l’activité en Chine, et d’importantes récessions au Brésil et en Russie. Dans les économies avancées, la croissance est en revanche restée robuste. En France, l’économie a continué (...)

Emplois saisonniers - 174 000 contrats salariés et 30 000 missions d’intérim

Vacances, achats de Noël, récoltes, festivals ou encore tournages de films, autant d’événements saisonniers qui entraînent un besoin ponctuel de main-d’œuvre supplémentaire. Pour y répondre, les entreprises de Provence-Alpes-Côte d’Azur ont eu recours à 174 000 contrats salariés courts et 30 000 missions d’intérim. Ces contrats, représentent au final 15 (...)

Départs à la retraite - Quatre secteurs à forts enjeux

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, 598 000 actifs issus des générations nombreuses du « baby-boom » partiraient à la retraite entre 2010 et 2020, soit près d’un tiers (32,1 %) des personnes en emploi en 2009, telles sont les conclusions de l’étude réalisée en partenariat entre l’INSEE, la DIRECCTE Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Région, publiée le 1er mars (...)
--

Webmestre |