Accueil > Etudes et statistiques > Les publications du service > Les études réalisées en partenariat > Les PME de Provence-Alpes-Côte d’Azur en déficit d’innovation

Les PME de Provence-Alpes-Côte d’Azur en déficit d’innovation

| Publié le 1er novembre 2010 | Dernière mise à jour le 29 mars 2012
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Christophe Barret et Sébastien Novella (Insee Provence-Alpes-Côte d’Azur)

Entre 2006 et 2008, 46 % des PME industrielles de Paca et 61 % de celles des services dits technologiques ont innové. Elles innovent toutefois moins que leurs homologues à l’échelon national. Si cette différence s’explique en partie par la présence plus importante en Paca de secteurs d’activité par nature moins innovants, l’essentiel du déficit d’innovation est imputable à un manque de dynamisme propre à la région.
Les voies de progrès, et donc les leviers d’action, diffèrent selon le profil des entreprises. Les PME dont le marché est essentiellement local, innovent d’autant plus qu’elles ont atteint une taille critique et s’appuient sur des emplois de conception-recherche. Pour les PME visant les marchés national et international, les facteurs déterminants sont l’orientation sectorielle, l’octroi d’aides publiques et la présence d’emplois de conception-recherche.
L’effort d’innovation représente un dixième du chiffre d’affaires des PME innovantes. Il est financé essentiellement par l’entreprise elle-même. Enfin, six PME industrielles innovantes de Paca sur dix effectuent de l’innovation dite environnementale, en priorité pour réduire leurs coûts ou respecter les réglementations.

Consulter l’article

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics