Accueil > Etudes et statistiques > Les publications du service > Les études réalisées en partenariat > Les services à la personne en PACA : un secteur pénalisé par ses conditions (...)

Les services à la personne en PACA : un secteur pénalisé par ses conditions d’emploi

| Publié le 1er février 2010 | Dernière mise à jour le 29 mars 2012
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Rémi Belle (Direccte Provence-Alpes-Côte d’Azur) et Sébastien Novella (Insee Provence-Alpes-Côte d’Azur)

Les ménages de Provence-Alpes-Côte d’Azur recourent peu aux services à la personne en 2006. Ce faible recours s’explique essentiellement par des différences de comportements culturels et par les caractéristiques de l’offre locale de services. En 2006, ce secteur compte 76 000 salariés. Trois sur quatre sont employés par un particulier sans intermédiaire. La faiblesse des volumes travaillés ne permet pas, le plus souvent, de reconstituer un emploi à temps plein, et donc de percevoir une rémunération mensuelle suffisante. Du fait du vieillissement de la population, les besoins en services vont croître. Entre 2010 et 2020, le nombre de ménages utilisateurs pourrait ainsi augmenter de 10 à 20 % selon les départements, du seul fait des évolutions démographiques.

Consulter l’article

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics