Direccte Provence - Alpes - Côte d'Azur
+ services en département
 

Prendre rendez-vous au service renseignements de votre Direccte

Liens
Saisir l'administration par voie électronique

Lien l'europe en paca Demander une aide du Fonds Social Européen

 
 
Mots clés
 
Réagir en cas d'attaque terroriste
Accueil > Actualités Coronavirus > Protection des salariés > Note interministérielle sur la constitution de stocks de masques à titre (...)

Note interministérielle sur la constitution de stocks de masques à titre préventif, par les entreprises.

| Publié le 3 août 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Masque // le gouvernement incite les entreprises à constituer un stock de masques.

La situation sanitaire due à la Covid-19 a provoqué une hausse des besoins en masques de protection et un approvisionnement difficile. L’évolution actuelle ne permet pas d’écarter une résurgence du virus. Le Gouvernement recommande aux entreprises de se constituer un stock préventif de masques.

Les masques jouent un rôle important dans la protection contre le virus et sont obligatoires dans les transports, les lieux recevant du public et les milieux professionnels chaque fois que la distanciation physique est difficile à maintenir.

En cas de reprise épidémique, des centaines de millions de masques pourraient être nécessaires chaque semaine. Aussi, le Gouvernement incite les entreprises à s’équiper dans la durée afin d’assurer la continuité de leur activité.

Il est conseillé de prévoir un stock préventif de 10 semaines.
Ce stock peut être constitué :
- de masques textiles à filtration garantie. Consultez la liste des entreprises en capacité de fournir ces masques sur le site internet de la Direction générale des entreprises ;
- des masques jetables chirurgicaux.

Le fonctionnement de certaines entreprises peut nécessiter le port de masques FFP2 ou FFP3 en tant qu’équipement de protection individuelle (EPI) destinés à protéger leurs utilisateurs dans le cadre de leur activité professionnelle habituelle. Dans ces situations, une démarche complémentaire devra être engagée pour s’assurer également de la disponibilité de ces EPI en cas de reprise épidémique.

--

Webmestre |